Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 09:00

Bon les gars, dernièrement, un médecin a décidé que finalement je n'étais pas juste casse-burnes mais en fait j'étaishttp://s2.e-monsite.com/2010/02/14/08/201295_JVNGMRR27TDBRQ5JBG4I4A8SK3H1A5_fee_ver.jpg depressive à tendance cyclothymique à la limite de la bipolarité.

 

En bref, je suis un cas psy.

 

Huhuhu ! J'en suis toute émue. Ma première maladie psychiatrique. C'est si choupinet.

 

Forcément, une nouvelle pareille, ça fait un chouïa réfléchir et je remarque que je passe par les cinq stades du deuil.

Ce qui est légèrement flippant.

Mais également assez cocasse en un sens et qui donne un peu d'animation à ma vie de maman comblée.

 

Phase Une : Le Déni.

 

N'importe quoi, chuis pas dépressive, la dépression, c'est pour les faibles et les euh... les dépressifs. Et Amy Winehouse. Je ne suis pas une rock star tatouée et droguée ou une de ses mères de famille américaines qui en plus de leur maison, de leur progéniture et de leur mari, s'occupent aussi de la vie associative de leur petite ville sectaire.

Le médecin s'est trompé.

Il a des actions chez les fabricants d'antidpresseurs.

Il a des quotas à respecter.

Je NE peux PAS être dépressive, j'AI le CONTROLE de ma vie !

 

Phase Deux : La Colère.

 

J'ai donc le contrôle et si je suis depréssive, c'est forcément de la faute aux autres. Parce que CholiPapillon ne range pas la vaisselle de façon logique dans l'égouttoir, que les Gnomes ne choisissent pas leurs chaussettes de façon logique, que mon père n'est pas logique dans sa façon de mourir, que Tyson Kidd est totalement illogique de porter la houpette à la Tintin... C'est toujours pareil, c'est moi qui fait tout de façon logique et c'est MOI qui suis malade ? Mais OU VA LE MONDE ??

 

Phase Trois : Le Marchandage.

 

Peut-être que si j'arrête de m'occuper des chaussettes des Gnomes ça ira mieux, et si je commençais un régime, et si je faisais mon boulot plus sérieusement, peut-être que ça disparaîtra tout seul... ça peut disparaître, non ? Si. Si je suis une gentille petite femme, ça disparaîtra...

 

 Phase Quatre : La Depression.

 

La depression dans la depression. Si ça c'est pas de la mise en abyme... Je suis actuellement en pleine remise en question. La semaine prochaine, je vois ma psy pour la première fois. Je ne suis jamais allée chez un psy. Qu'est ce qu'elle va faire ? Qu'est ce qu'elle va me demander ? 

Mon médecin pense que c'est un baby blues pas traité mais mes proches pensent que ça date de plus vieux alors est ce que je suis comme ça depuis plus longtemps ? Est ce que c'est une agravation de mon caractère ou est ce que j'étais déjà dépressive avant ? Si oui, depuis quand ? Qu'est ce qui a provoqué ça ? Pourquoi personne ne s'en est aperçu ? Pourquoi JE ne m'en suis pas aperçue ?

Si ce n'est que le baby blues est ce que c'est moins grave ? 

 

 

 

A cré vin dio, qu'il me tarde la phase cinq : l'acceptation.

 

 

 

Allez, bises médicales.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zyvaman 16/05/2012 15:59

Comme je disais "la peur" c'est le seul nerf de la dépression...

En 2009 je me suis fait opérer des yeux, espérant une meilleure vue. Au final, coup d'épée dans l'eau et vue juste potable mais boiteuse qui me mine chaque jour, et m'a rendu amer et asocial au fil
des mois... Peur de ce que sera demain : une galère oculaire ou un calvaire oculaire ? bonjour le pseudo choix... ^__^,


Et -fin mars- au moment où j'arrive aux limites de mon ras-le bol quotidien de n'avoir qu'un oeil de plus en plus "boiteux" pour voir, ma mère -avec qui je vis- frôle la mort (cancer du colorectal
assez fulgurant, ablation soudaine utérus/colon/rectum ; aujourd'hui elle commence sa chimio préventive) et j'ai perdu donc brutalement perdu pied...

La peur face à l'incertitude... C'est vraiment je crois le sens le plus correct du concept de dépression...

En soi il n'y a pas à avoir honte d'être dépressif/ve car ça signifie juste au bout du compte qu'on manque de volonté face à ce sur quoi on a aucune emprise la plupart du temps.

On ne peut pas "tout" contrôler, et c'est cette pensée, cette imite -pourtant humainement naturelle- qui nous fait fléchir...

Bref, une fois qu'on sait ça, il reste deux choses à faire : l'accepter (car "c'est la vie"), et faire de son mieux, chaque jour, en faisant les choses une à une, en gardant à l'esprit que ce n'est
pas le résultat qui compte mais le fait d'agir...

De belles paroles... ^__^, Mais clairement une synthèse efficace me semble-t-il du concept de "dépression"... C'est la société qui nous expose à ces coups de mou. Mais ne sommes-nous nous pas ceux
qui la font cette société ? Alors non, pas question de se laisser glisser das ces coups de mou. Du moins avoir la lucidité de se regarder le nombril et de se dire "oh, t'as vu sur quoi tu te prends
la tête ??! Cesse de voir des montagnes à gravir là où ce ne sont que des plaines, ou tout au plus des collines..."

J'ai repris le boulot après six semaines d'arrêt. Et franchement, même si bosser est usant et parfois chiant, c'est aussi l'occasion de se rappeler qu'on est tous pareils, et qu'on va tous de
l'avant, de longue, car c'est ainsi qu'est la vie...

Mmm... Mais que fais-je ici d'ailleurs à "philosopher" sur la notion de dépression ? ^__^,

La seule conclusion : le moindre petit truc qui t'enthousiasme n'hésite pas à t'en remplir la panse. Pour échapper à sa morosité et à ses peurs, rien de mieux que de se focaliser sur le vrai
"bonheur" qui n'est autre que la somme de tous les petits trucs qui nous donnent le sourire. Et ça on en a tous plein, on y fait parfois juste pas gaffe car on a une attention qui s'axe trop vite
sur les trucs qui font mal et qui zappe trop vite ceux qui font du bien... ;)

Petrol Kiwi 16/05/2012 19:33



Mouise alors ! Je te souhaite bon courage et plein de bisous !



zyvaman 15/05/2012 19:25

"Celui qui est dépressif est le dernier à le savoir..."

C'est la phrase que m'a sorti mon directeur le mois dernier (parce que je me suis mis en dépression pour quelques semaines)...

... Des fois l'humain -cette sorte de machine qui se croit autonome et indépendante mais ne l'est pas- se met à avoir des bugs... Et la dépression en est probablement un... :D

... même si dépression ne fait que rimer avec peur, rien de plus...

Quand on surmonte ses peurs on a aucune limites, et sans limite on vogue sur le flot du bien-être, et donc intouchable face à ses propres instabilités propices à une quelconque dépression...

Petrol Kiwi 15/05/2012 23:31



C'est tout à fait ça, Zyvaman. Ma mère, mes soeurs, mes beaux enfants, mes copines et mon mec avaient reconnu les signes mais malgré leurs discrètes allusions (fais toi soigner, t'es chiante,
calme-toi, t'es tarée, t'es ENCORE de mauvaise humeur...) je repoussais l'idée jusqu'à ce que je trouve un diagnostic potable pouvant nécessiter une visite chez un médecin : Je me suis dit que
j'avais un problème hormonal du à la pose du stérilet. Du coup, là, j'ai été consulter. Qu'est ce qu'il s'est passé pour toi ?



fraise 17/04/2012 17:04

OWI parle MOI encore EN burkinabé !

Petrol Kiwi 17/04/2012 20:44



Comment PEUT-ON parler de TOI autrement qu'en BURKINABE ?



fraise 17/04/2012 10:14

oui j'ai vu après. comme quoi ^^ le commentaire était tellement trobien qu'il FALLAIT qu'il apparaisse ! :D

Petrol Kiwi 17/04/2012 13:12



Mais tu as TROP raison !



fraise 16/04/2012 21:23

en fait il était bien mon commentaire mais j'ai été daltonienne j'ai confondu le bouton noir et le jaune. je ne le refais pas. je réécris juste les derniers mots :
dubisou ma choupikette

Petrol Kiwi 17/04/2012 09:12



Pourtant, j'ai un autre com de toi juste avant celui-là...



C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Journal d'une fée moderne
  • Journal d'une fée moderne
  • : J'aimerais bien être théoricienne du complot, le problème c'est que je m'en fous. Alors à la place je bavarde.
  • Contact

Tu Cherches Quelque Chose ?